Pink Mamma -Burrate - Crédit Photo Joann Pai

chez PINK MAMMA

Enfin des T-Bone steaks, comme à Florence

En Toscane, la spécialité, c’est la Fiorentina : un énorme et sublime T-Bone steak (comprendre une côte de boeuf mais deux fois plus cool, le filet et le faux filet de part et d’autre d’un gros os coquin) cuit au grill, comme le veut la tradition. Là-bas, on dit toujours que si le steak n’est pas plus épais que trois doigts, c’est un carpaccio.

Victor nous dit : « Depuis le début de l’aventure Big Mamma, ce qui nous éclate, c’est d’aller explorer de nouveaux champs de la gastronomie italienne. Et quand Rocco, notre chef, est revenu d’un week-end à Florence et nous a parlé de cet incroyable T-Bone qu’il avait mangé chez Da Mario, on n’a tout simplement pas pu résister.

On a un barbecue de 3 mètres de long (size does matter) sur lequel on grille des T-Bone steak de 1kg et des Tomahawk steak de 1,3 kg. On utilise un mix de bois de cerisier et du quebracho pour donner un goût incomparable à la viande. Mais la recette, c’est la plus pure tradition toscane. »

 

Intégration de la filière viande de A à Z :

Leur défi : servir une viande de dingue, hyper tendre et goûteuse, à un prix 2 à 3 fois moins cher qu’ailleurs.

 

Pour ça, la seule solution, c’est d’acheter des bêtes entières, de cuisiner toutes les parties et manger tout l’animal.

C’est aussi de les nourrir eux-même pour avoir une viande corn-fed extraordinairement tendre et de la faire maturer au moins 30 jours pour qu’elle ait un goût de dingue.

Accessoirement, acheter des bêtes entières, c’est plus responsable.

Ils étaient très déçus par le rapport qualité/prix de la viande.

« Aujourd’hui, si vous voulez manger de la viande sans hormones, qui a grandi avec amour, ça n’existe presque pas et/ou ça coute une fortune. C’est pour ça qu’on a recréé notre propre filière de A à Z, avec nos propres vaches et notre éleveur en France. On a fait une exception au 100% italien, parce que c’est en France qu’on trouve la meilleure viande. D’ailleurs, même les Italiens se fournissent ici. On a envie de servir une viande de qualité, qu’on est fiers de donner à nos kids et à un prix qu’on ne réserve pas qu’aux mecs qui ont créé Google.  »

 

En gros ce qu’il faut retenir, c’est qu’il ne faut pas vous retenir de courir chez PINK MAMMA.

Pour moi, l’appellation PINK, cette fois ci annonce, la couleur, celle rosé, plutôt rouge d’ailleurs, de la viande bleu et bien saignante, des T-Bone steak de la maison !

 

Je vous conseils d’aller jeter un coup d’oeil au bar caché après la chambre froide.

Ce speak-easy vous plongera dans une ambiance feutré typique de Pigalle. Avec un choix fou d’alcool, tous plus « tchin-tchin » que les autres.

 Les infos :

Du Lundi au Vendredi – 11h45 / 14h15 & 19h/22h45

Du Samedi au Dimanche – 12h00/15h15 & 19h00/23h00

Pas de réservation !!!! (oui il fait s’armer de patiente)

 

Pink Mamma - Fregola blacked - Crédit Photo Joann Pai Pink Mamma - Pizza 4 pomodori (2) - Crédit Photo Joann Pai Pink Mamma -Burrata verde - Crédit Photo Joann Pai Pink Mamma -Burrate - Crédit Photo Joann Pai Pink Mamma -Eton Mess - Crédit Photo Joann Pai Pink Mamma -Fiorentina cut - Crédit Photo Joann Pai Pink Mamma -Sunday - Crédit Photo Joann Pai

Enregistrer

Enregistrer

Share

About Bonne Heure

3 comments on “chez PINK MAMMA

  1. James
    28 juin 2017 at 11 h 25 min

    Mais ça donne beaucoup trop faim Très bon article !

  2. Lola
    28 juin 2017 at 11 h 29 min

    Pas fan de viande moi-même mais j’adore le concept du speak-easy ! Top adresse à tester ! :)

    • Bonne Heure
      28 juin 2017 at 11 h 32 min

      Grave ! TU vas kiffer

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *